A EMMERIN, Pérou Peuples Jeunes, ce sera plus qu'une expo-vente, ce week end.

Patrick Boilot est l’actuel président de l’association wambrecitaine Pérou Peuple Jeunes invitée, pour la quatrième fois, par la ville d’Emmerin à l’occasion de la traditionnelle expo-vente artisanale qui aura lieu les 7 et 8 décembre, à l’espace Étoile. 
Patrick Boilot, avec son association Pérou Peuples Jeunes, fait en quelque sorte de « l’alternance » avec le père André-Marie. Ce sont, en effet, deux personnes « au cœur gros comme ça » vouées à la cause humanitaire. Si, pour André-Marie, toute l’action va vers Madagascar et le père Pedro, pour Patrick Boilot, la destination est le Pérou, les bidonvilles d’Arequipa, la deuxième ville la plus peuplée du pays.
Le président de Pérou Peuples Jeunes (PPJ), investi dans ses fonctions il y a trois ans, a connu l’association précisément lors d’une vente artisanale alors que sa fille, Sarah, adoptée au Pérou, avait quatre ans.
L’envie d’entrer en action s’est de suite déclenchée chez ce père de famille. « On essaie de faire des présidences tournantes », confie-t-il, car pour lui comme pour les autres membres de Pérou Peuples Jeunes, ce sont, avant tout, les actions menées qui comptent. Et le responsable de rappeler quand même que cela fait « trente ans d’aide auprès des bidonvilles».